René MBAYEN | Amplement

René MBAYEN | Amplement

René MBAYEN | Amplement

René Mbayen à la tête de GULFIN

Depuis 2009, René Mbayen (http://www.amplement.fr/rene-mbayen) occupe le poste de PDG au sein de GULFIN. Il dirige GULFIN depuis son siège qui se situe au Centre des Affaires Maritimes de Douala. Depuis 2009, René Mbayen préside le conseil d'administration de la SOFIMAR.

Son expérience au sein de Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA

La Consignation et Logistique du Golfe de Guinée SA s’impose comme société spécialisée dans le transport maritime, la logistique et la consultance en transport. La Cameroon Shipping Lines SA est renommée CLGG en 1997. Au moment de la privatisation de la CAMSHIP, René Mbayen reste à son poste grâce aux actionnaires. En 1981, René Mbayen est recruté comme DG adjoint de la Cameroon Shipping Lines SA (CAMSHIP).

René Mbayen, un entrepreneur qui défend les intérêts de son pays

Le pays, en plus de la production de pétrole et de gaz, devrait se lancer dans le développement des TIC, selon René Mbayen. La République du Cameroun connait une croissance remarquable depuis quelques années. Étant donné que les TIC sont génératrices d'emplois, René Mbayen encourage les start-up camerounaises qui investissent dans ce secteur.

Il part à Washington pour parfaire son cursus où il décroche un certificat en sciences économiques auprès de la Banque Mondiale. René Mbayen obtient avec succès un baccalauréat scientifique alors qu'il vit dans le Sud-Ouest de la France. Le cursus universitaire de René Mbayen se poursuit en France. L'économiste a étudié à Yaoundé.

Les premières expériences professionnelles de René Mbayen

C'est au sein de la SNI que René Mbayen gravit rapidement les échelons qui l'orientent vers des fonctions à responsabilité. René Mbayen est chargé à la SNI (Société Nationale d’Investissement) des fonctions de Directeur des Opérations et du Contrôle et de Directeur des Études et des Opérations. La SNI (Société Nationale d’Investissement), c'est une société qui participe au capital des compagnies présentant de fortes probabilités de croissance. À la fin des années 60, il est stagiaire dans des banques comme le Crédit du Nord et le Crédit Commercial.

Nos Sujets